L’enfer du chômeur, c’est les autres.

Publié le Mis à jour le

Témoignage sarcastique et touchant du quotidien vécu par ceux qui traversent une période de chômage de longue durée à l’heure des grandes promesses « d’inversion de la courbe du chômage » et malgré une crise économique systémique.

Les Tribulations D'une Idéaliste

Sartre l’avait dit et je n’ai pas voulu le croire. Comme toute idéaliste qui se respecte, j’avais pour habitude d’aimer les gens et de ne voir que du bon en eux. Dans les périodes les plus fastes de ma vie sociale, je me suis même surprise à dire « Mais n’importe quoi ! Le paradis c’est les autres. On n’est rien sans les autres. Kiss Love je vous aime les gens ! ». Mais ça, c’était avant d’être une chômeuse de longue durée. Je retire ce que j’ai dit. Maintenant, je déteste tout le monde. Big Up à Jean Paul mon misanthrope préféré.

Bon, j’exagère. Mais juste à peine. Car si l’on évoque souvent l’isolement social comme l’un des fléaux qui menace le chômeur, ce n’est pas pour rien. Il y a même des gens qui écrivent des thèses sur le sujet. Comme s’il fallait enquiller 8 ans d’études en psychosociologie…

View original post 1 650 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s